L'histoire du domaine

moines Grandmontains

En France, si le vin est une religion, c’est qu’il a été longtemps l’affaire des religieux.

Le Château de Grandmont ne déroge pas à la règle. Les fondateurs du Château de Grandmont sont les moines Grandmontains dont l’ordre remonte au XIIème siècle. L’ordre a disparu, mais une façade et une fresque dans une salle du Prieuré jouxtant les chais, rappelle cette époque.

Prieuré de Grandmont

L’ordre de Grandmont fût crée par Etienne de Muret et avait pour fondement : Pauvreté, solitude et prières. La fondation du Prieuré de Grandmont est attribué à Guichard IV au XII ème siècles.

L’ordre fût supprimé par Louis XV en 1769, par la suite l’ordre religieux tomba dans l’oubli.

Citation issue des textes Grandmontains : « on ne servira à aucun frères de vin pur de nature à lui faire tord.Celui qui fait la distribution n’en puisera ni trop, ni peu, car il pourrait fauter dans les deux cas ».

Jean Brac de la Perrière

L’histoire d’amour entre la famille Brac de la Perrière et de la vigne remonte à 1603. Tout au long de ces quatre siècles, cette famille a cultivé les vignes du Beaujolais de père en fils.

Jean Brac de la Perrière perpétue la tradition aujourd’hui en étant propriétaire du domaine Château de Grandmont.