Le domaine, le terroir, les hommes

Les hommes

Trois hommes jouent un rôle essentiel sur le domaine des vins du Château de Grandmont

Jean Brac de la Perrière

Jean Brac de la Perrière

Propriétaire-récoltant, il perpétue une tradition presque aussi vieille que le vignoble lui-même. Plus que la marque d’une famille, c’est la preuve d’une exigence de qualité. Dans une recherche constante d’amélioration, il sait investir pour pouvoir prétendre présenter des vins de grande qualité gustative ayant conservé leurs arômes de terroir. Engagé, il a commencé laconversion bio de son domaine. Le Brouilly Bio est le premier cru totalement bio, les autres sont déjà en agriculture raisonnée.

Laurent Santallier

Laurent Santallier

Directeur d’exploitation venant d’une famille de viticulteurs, c’est un enfant du pays qui sait écouter les vignes et accompagne la propriété dans son développement tout en respectant les règles de la vinification traditionnelle. Toute l’année, il est secondé dans les vignes par Sébastien Fabre et une équipe de saisonniers au moment des vendanges.

Christopher Piper

Christopher Piper

Œnologue britannique, il a connu le Beaujolais lorsqu’il avait 18 ans. Depuis, s’est un œnologue réputé, spécialiste du Beaujolais et son avis est reconnu. Pièce maitresse de notre recherche de la qualité, il élabore et participe aux assemblages des vins du Château de Grandmont.

Chaque année, tous ces efforts sont récompensés par l’obtention de médailles et de notes de presse spécialisée confortant la direction que Jean Brac de la Perriere fait prendre à son équipe.

Le savoir-faire

Trois éléments font des vins du Château de Grandmont des Beaujolais d'exception.

9 hectares
  • D’abord, les 9 hectares d’un seul tenant en Beaujolais-Villages, mais aussi l’hectare de Morgon et les 3 hectares de Brouilly. Ils assurent aux vignes une homogénéité sans faille, gage de constance dans la qualité.
vinification traditionnelle
  • Ensuite, l'âge moyen des vignes : 45 ans. C'est l'assurance d'obtenir un vin qui continuera à donner le meilleur de lui-même au fil des années.
  • Enfin, la vinification traditionnelle pratiquée par les propriétaires. Des propriétaires récoltants qui sont votre propre interlocuteur et qui sont sûrs et fiers de leur vins : une garantie irremplaçable de confiance

L'histoire du domaine

moines Grandmontains

En France, si le vin est une religion, c’est qu’il a été longtemps l’affaire des religieux.

Le Château de Grandmont ne déroge pas à la règle. Les fondateurs du Château de Grandmont sont les moines Grandmontains dont l’ordre remonte au XIIème siècle. L’ordre a disparu, mais une façade et une fresque dans une salle du Prieuré jouxtant les chais, rappelle cette époque.

Prieuré de Grandmont

L’ordre de Grandmont fût crée par Etienne de Muret et avait pour fondement : Pauvreté, solitude et prières. La fondation du Prieuré de Grandmont est attribué à Guichard IV au XII ème siècles.

L’ordre fût supprimé par Louis XV en 1769, par la suite l’ordre religieux tomba dans l’oubli.

Citation issue des textes Grandmontains : « on ne servira à aucun frères de vin pur de nature à lui faire tord.Celui qui fait la distribution n’en puisera ni trop, ni peu, car il pourrait fauter dans les deux cas ».

Jean Brac de la Perrière

L’histoire d’amour entre la famille Brac de la Perrière et de la vigne remonte à 1603. Tout au long de ces quatre siècles, cette famille a cultivé les vignes du Beaujolais de père en fils.

Jean Brac de la Perrière perpétue la tradition aujourd’hui en étant propriétaire du domaine Château de Grandmont.

Le terroir

Les chais du Château de Grandmont

Les chais du Château de Grandmont sont situés à Blacé en plein coeur du beaujolais mais les vignes sont cultivées par notre équipe sur trois sites. Notre production s’étend en totalité des parcelles sur 13,5 hectares

A Blacé : les 9,5 hectares qui entourent le Château sont classés en AOC Beaujolais-Villages rouge, Chardonnay pour le blanc et Beaujolais pour le rosé. Ces vignes se situent à une altitude de 300 mètres, avec une exposition sud-sud-ouest sur un terroir argilo-calcaire où l’on note la présence de roches granitiques,

Verres

A Villié-Morgon : 1 hectare au cœur de l’appellation Morgon AOC (au cœur de l’AOC Morgon), sur les plateaux schisteux et recherchés du climat de Corcelette,

A Saint-Lager : 3 hectares en AOC Brouilly, que nous conduisons en Agriculture Biologique labellisée AB depuis 2013 ,situées au pied de la colline de Brouilly sur de belles parcelles exposées Sud Est sur un sol argilo-granitique dans le cœur du village autour du château du Pavé.

Cépage Gamay noir

Comme partout en Beaujolais, le cépage est le Gamay noir à jus blanc pour les vins rouges et rosés et le Chardonnay pour les blancs.

Le domaine cultive, vinifie, élève et met en bouteilles du Morgon, Brouilly bio, Beaujolais villages blanc et rouge et Beaujolais Rosé.

Le Beaujolais

Le vignoble du Beaujolais

Le vignoble du Beaujolais – qui doit son nom aux sires de Beaujeu – s’étend sur une longueur de 55 kms et sur une largeur de 12 à 15 kms, dans le département du Rhône, Du Sud de Mâcon au Nord de Lyon.Deux seuls cépages sont autorisés: le Gamay noir à jus blanc et le chardonnay pour les vins blancs.

C’est la zone la plus méridionale de la Bourgogne. Les terrains du nord, granitiques et schisteux, donnent un vin de qualité qui se gardent volontiers plusieurs années. Les terrains du sud, argilo-calcaires, sont le domaine du Beaujolais primeur et des Beaujolais Blancs.

12 appellations différentes

En tout, il existe 12 appellations différentes dont les 10 crus  les plus connus sont le Brouilly, le Morgon, le Moulin à vent, le Saint-Amour….ces vins sauront développer des aromes extraordinaires à qui sait les attendre  : pas moins d’une année après leur mise en bouteille , avec un point culminant à partir de 3/4 années.

Mais vous pouvez aussi déguster ces crus dans l’année qui suit leur production : ils développeront alors des arômes de fruits frais et croquants.

 

Découvrez nos vins